Ma et Aïda, Des possibilités de la pensée et de la culture japonaises Vue large

Ma et Aïda, Des possibilités de la pensée et de la culture japonaises

19,50 € taxe incl.

272 pages
Editions Philippe Picquier

fiche technique

Description

Dans la tradition culturelle du Japon, tant dans le domaine des lettres, en poésie dans les waka et les haïkus, ou encore dans la musique, la danse ou le théâtre, mais aussi dans les arts martiaux comme le kyûdô, la voie de l’arc, ou la cérémonie du thé, chadô, l’accent a toujours été mis sur l’importance du concept de ma ou maai. On peut y voir l’une des grandes caractéristiques de la culture japonaise.

Ma se définit comme un intervalle. Autrement dit l’espace ou la distance qui sépare les choses ou les événements. Mot, dont la signification s’inscrit aussi bien dans le temps que dans l’espace. Un temps, un espace envoûtant s’ouvrant entre une chose et une autre. Cet espace, ce temps donnent de la saveur aux mots, à la musique, aux actions et aux attitudes.

Ma est à la fois ce qui sépare une chose de l’autre et ce qui les réunit. En cela réside le sens particulier de ma, qui assume en même temps ces deux rôles. Ce lieu (cet instant) où deux choses, tout en se séparant, se mêlent, autrement dit cette ligne de séparation entre les choses, est nommé awai. L’une des caractéristiques de la culture japonaise réside aussi en ce qu’elle a toujours prêté attention à la beauté que recèle awai…