Shintô et politique dans le japon contemporain Vue large

Shintô et politique dans le japon contemporain

L'Harmattan

18,96 € taxe incl.

fiche technique

Description

A partir de l'ère Meiji, et jusqu'à la fin du second conflit mondial, le shintô d'Etat, avec l'empereur comme figure de proue, domina la société japonaise. Les Américains, qui occupèrent le Japon jusqu'en 1952, y effectuèrent un grand nombre de réformes en vue de la démocratisation du pays et, parmi celles-ci, ils s'employèrent à démanteler le shintô d'Etat. Cependant l'entreprise de destruction ne fut pas complète. En effet, si la souveraineté populaire fut clairement établie, l'institution impériale ne fut pas abolie et le sanctuaire Yasukuni, clef de voûte de l'édifice politico-religieux d'avant-guerre, même s'il fut transformé en une institution religieuse privée, existe toujours. Or, depuis la fin des années 1990, l'idéologie héritée du shintô d'Etat effectue un retour en force dans le cadre duquel les pèlerinages au sanctuaire Yasukuni de l'ancien Premier ministre, Koizumi Jun'ichirô, ne constituent que les manifestations les plus évidentes. Le Japon est-il pour autant en train de s'engager à nouveau dans la voie du nationalisme et du culte impérial ? A travers l'analyse approfondie de l'idéologie du principal lobby shintô du Japon contemporain et des relations que celui-ci entretient avec les conservateurs du Parti libéral démocrate, cet ouvrage se propose de répondre à cette interrogation. Il ne s'agit cependant pas d'une simple monographie puisque l'autre ambition de ce livre est, par une mise en perspective avec les cas américain et français, de. proposer un modèle théorique rendant compte des liens pouvant exister entre religion et politique dans les démocraties contemporaines.

Auteur Thierry Guthmann
Editeur L'Harmattan
Date de parution 01/06/2010
Pages 202 pages
Langue Français